Recruteurs : 5 conseils de nos Customer Success Managers pour optimiser vos entretiens vidéo !

Nombreuses sont les solutions RH qui émergent pour optimiser vos processus de recrutement, vous faire gagner du temps et vous aider à recruter la bonne personne pour le bon poste. Parmi elles, la vidéo fait ses preuves et disrupte l’étape de pré-qualification.
Comme toute nouveauté, la mise en place de la vidéo dans vos processus de recrutement peut interroger et surprendre.

Pour que vous ayez toutes les cartes en mains pour mettre en place des campagnes de recrutement en vidéo efficaces, nos Customer Success Managers vous livrent leurs conseils de professionnels !

#1. Être à l’écoute …

Être à l'écoute des Customer Success Managers

Lorsque vous choisissez d’implémenter la vidéo avec notre solution, notre équipe de Customer Success Manager vous accompagne à chaque étape. Chaque Customer Success Manager est un expert dans son domaine ! Celui-ci à l’habitude de collaborer avec des entreprises issues d’un même secteur d’activité ou avec des problématiques semblables.  Dès le début de notre collaboration, un Customer Success Manager vous est « assigné » et est votre contact référent. Très rapidement, vous bénéficiez d’une formation et de tous les conseils et bonnes pratiques à mettre en place.  Il est donc essentiel que vous soyez à l’écoute et que vous osiez poser toutes vos questions : les Customer Success Managers sont là pour vous !

#2. Et tester !

Tester - 5 conseils de nos Customer Success Managers Visiotalent

N’ayez pas peur de tester la solution Visiotalent en créant des campagnes de recrutement expérimentales. Comme pour tout, pour créer des campagnes de recrutement vidéo optimisées il vous faut faire quelques essais. La prise en main de notre outil étant simple et ergonomique, vous n’avez qu’à vous lancer ! Et si vous avez un doute ou un souci technique ? Notre équipe est toujours réactive et vous répond le plus rapidement possible.

#3. Paramétrer les questions.

Paramétrer les questions - 5 conseils de nos Customer Success Managers Visiotalent

Nous sommes conscients qu’il est toujours tentant de poser de nombreuses questions aux candidats. Mais l’entretien vidéo reste une étape de pré-qualification. Nous vous conseillons donc de poser 4 ou 5 questions maximum. Les Customer Success Managers sauront, si nécessaire, vous aiguiller pour poser les bonnes questions L’objectif est que le candidat vous manifeste sa motivation pour le poste et sa personnalité ! Vous aurez ensuite tout le temps en entretien de lui poser des questions plus en profondeur sur son parcours, sa formation et ses différentes expériences professionnelles.

#4. Ne pas oublier que le candidat peut être stressé.

Le stress des candidats - 5 conseils de nos customer success managers - Visiotalent

Pré-qualifier un candidat en vidéo reste une étape à part entière du recrutement. Et ça, le candidat l’a bien compris. L’exercice reste alors source de stress pour lui et il arrive qu’il perde ses moyens. Comme pour chaque phase du recrutement, nous vous conseillons d’en tenir compte.

#5. Passer derrière la caméra à votre tour.

Passer derrière la caméra - 5 conseils de nos customer success managers Visiotalent

Pour chaque campagne de recrutement vos Customer Success Managers vous conseilleront de jouer le jeu à votre tour et de créer une vidéo d’accueil que verra le candidat lorsqu’il se rendra sur la plateforme Visiotalent pour passer son entretien. L’objectif est alors de rassurer le candidat et de le motiver en lui montrant que vous aussi êtes passé derrière la caméra. Cela influe également sur votre marque employeur et humanise le recrutement dès l’étape de pré-qualification.

Réussir son recrutement étape par étape | Numéro 2 : Les erreurs à éviter lors de la pré-qualification !

#2 Les erreurs à ne pas commettre lors de la pré-qualification !

La pré-qualification des candidats est une phase du processus de recrutement qui vous permet de gagner un temps précieux. Que ce soit de façon classique par le biais d’un appel téléphonique ou de façon innovante avec un entretien vidéo différé, la pré-qualification est déterminante pour la suite du processus.

Quels sont les faux pas à éviter ?

  • Ne pas prévenir les candidats de votre appel.

La pré-qualification est un moment de stress pour le candidat. Contacter un candidat, sans l’avoir informé au préalable qu’il s’agissait d’un entretien de pré-qualification peut faire accroître ce stress.  Vous risqueriez de le contacter à un mauvais moment, où il n’est pas complètement concentré sur la discussion. Surtout, il n’aura très probablement pas eu le temps de se préparer ce qui risque d’augmenter considérablement son taux de stress ou pire, de le faire paniquer. En définitive, le candidat aura une mauvaise image de votre processus de recrutement et ne gardera pas un bon souvenir de cette prise de contact.

  • Choisir des horaires… impossibles !

Vous ne connaissez peut-être pas la situation professionnelle du candidat. Celui-ci peut être en poste dans une entreprise, le contacter aux horaires de bureau risque d’être problématique pour lui et il ne sera pas à l’aise. Il vous faut donc faire preuve d’adaptabilité et le contacter à des horaires plus « souples » comme à la pause déjeuner ou en fin de journée.

  • Confondre pré-qualification et entretien physique. 

La pré-qualification téléphonique ou vidéo et l’entretien physique sont deux choses très différentes ! Pré-qualifier un candidat vous permet de lui poser des questions afin de mieux comprendre ses motivations pour le poste à pourvoir ainsi que sa personnalité. C’est une étape du recrutement qui vous permet de vérifier que le profil du candidat, en tant qu’individu, correspond à l’entreprise, ses valeurs et sa culture. Centrez cette phase du processus de recrutement sur les soft skills ! Vous aurez tout le temps en entretien physique pour vous intéresser au CV de votre candidat, à son parcours, ses expériences et compétences.

  • Oublier que le recrutement est aussi une affaire de séduction. 

Donner envie, faire aimer, en recrutement c’est essentiel ! Le candidat connaît peut-être votre entreprise uniquement grâce à l’offre d’emploi que vous avez émise. Il est important que vous continuiez à susciter son intérêt en lui apportant des éclaircissements sur les missions du poste et l’entreprise ! Cette prise de contact est décisive pour le candidat, elle déterminera s’il a envie de continuer à s’investir pleinement pour tenter de décrocher le poste, il vous faut donc rendre les missions attractives – sans en faire trop et manquer de franchise. Le recrutement, les ressources humaines c’est aussi valoriser l’humain, le contact et un certain relationnel ! Ne soyez donc pas froid et austère, n’hésitez pas à faire preuve de convivialité !

Réussir la pré-qualification : nos conseils !

Concrètement, pour réussir l’étape de pré-qualification évitez de vous centrer sur les Hard Skills et intéressez-vous aux Soft Skills. Cette étape décisive pour le candidat mais aussi pour vous doit être un moment où l’échange est possible ! Vous aurez tout le temps qu’il vous faut en entretien physique pour questionner le candidat sur ses compétences techniques. Privilégiez les questions ouvertes, intéressez-vous à sa personnalité et ses motivations et ne posez pas trop de questions non plus. Dans le cas contraire, vous risqueriez de passer pour intrusif et d’amener à une fuite des talents dès cette phase du processus de recrutement !

Et si à la fin de la pré-qualification vous questionniez le candidat sur son ressenti suite à cette phase du recrutement ?

Avoir un retour de son expérience est un très bon moyen pour vous de mieux comprendre ce qui plaît et plaît moins. Vous évaluez et écoutez vos candidats et la meilleure façon pour vous de savoir, à cette étape ce qui va donner encore plus envie aux talents de continuer et de tout faire pour avoir le poste à pourvoir ! Parce que l’entretien téléphonique ou vidéo doit vraiment être l’occasion pour le candidat de vous prouver sa valeur, en tant que futur employé mais aussi en tant que personne. Allez au-delà des compétences en lui posant des questions pertinentes qui ne concernent pas que son CV, ses compétences et son savoir-faire ! Le savoir être, la personnalité sont essentiels et la pré-qualification est le moment idéal pour s’y intéresser : vous aurez tout le temps de vous attarder sur leur CV et leurs expériences lors de l’entretien physique.

Visiotalent - Réussir son recrutement - La pré-qualification : l'entretien vidéo différé

Certains outils, comme l’entretien vidéo différé peuvent vous aider à faire en sorte que cette phase du recrutement soit une réelle expérience, pour vous comme pour le candidat. Avec les solutions d’entretien vidéo différé, vous paramétrez quelques questions et invitez le candidat à y répondre, quand il le souhaite, en vidéo. Celui-ci est prévenu par mail et/ou sms que vous l’avez invité à la première étape du processus de recrutement : la pré-qualification par le biais d’un entretien vidéo différé. Il dispose alors de plusieurs jours pour répondre à vos questions, en vidéo, il peut alors s’organiser comme bon lui semble pour faire son pré-entretien ! Vous gagnez un temps considérable, une vidéo ne durant que 4 à 5 minutes maximum et proposez une façon innovante et digitale de pré-qualification à vos candidats.