RH : Comment analyser la personnalité d’un candidat lors d’un entretien ?

Depuis quelques temps, de nombreux articles sur l’importance de la personnalité d’un candidat dans le processus de recrutement et plus spécifiquement lors d’un entretien fleurissent massivement sur le web !

En effet, de nombreux professionnels débattent et s’interrogent sur la primordialité de la personnalité en entreprise.
Nous nous sommes nous-même prêtés à l’exercice avec notre article sur les Soft Skills.

Mais au-delà de ce débat sur l’importance de la personnalité lors d’un recrutement, nous nous sommes posés la question : comment les RH font-ils pour déterminer que la personnalité d’un candidat est en corrélation avec le poste à pouvoir, l’entreprise et ses équipes ?

Pour répondre à cette question, nous nous sommes tournés vers ceux qui auraient les réponses : les RH.

Analyser la personnalité d’un candidat pour y trouver des valeurs communes avec l’entreprise.

Tout d’abord, il faut savoir que quand on parle de la personnalité d’un candidat, dans le cadre d’un recrutement, on parle des valeurs qu’il peut avoir en commun avec l’entreprise, dans un premier temps ; avec les équipes dans un second temps. Pour que ce matching soit une réussite il est important de s’assurer que la personne ait les mêmes valeurs que l’entreprise. Par exemple l’adaptabilité ou l’organisation. Pour faire simple, une personne qui n’est pas très organisée ou qui a des difficultés à faire preuve d’adaptabilité alors que cela fait partie des valeurs de l’entreprise, communes à toutes les équipes, ne correspondra pas au profil recherché pour ce poste et cela même si toutes les compétences requises sont bien là.

Au-delà de l’entreprise, c’est également avec les équipes que les valeurs doivent être communes, d’autant plus si c’est un poste où le travail d’équipe est central. Prenons de nouveau un exemple : s’il y a une certaine bienveillance et entraide au sein de l’équipe et que le candidat est plutôt du genre compétiteur que partenaire, même en interne, le matching risque de ne pas être au rendez-vous.
Afin de déterminer si matching il peut y avoir, le RH se doit d’être très analytique. De plus, pour éviter de passer à côté d’une personnalité, d’un talent il s’accompagne du manager. L’idée est d’avoir non pas un, mais des points de vue !

Confronter les opinions.

Analyser rationnellement une personne en fonction de la réalité des besoins d’un poste n’est pas évident. Pour que cette analyse soit la plus réussie possible, le RH se doit d’être objectif, l’affectif ne doit pas entrer en compte : ce n’est pas parce qu’on est ami avec une personne que professionnellement on est sur la même longueur d’ondes et qu’on peut travailler ensemble.

Pour analyser la personnalité d’un candidat ainsi que sa motivation, le RH a ses trucs et astuces… Parmi eux, le fait d’être accompagné ! La présence du manager de l’équipe est un véritable plus, sa présence a deux buts essentiels :

  • Checker les compétences du candidat pour le poste et le potentiel matching avec son équipe
  • Donner ses impressions, son point de vue, son ressenti qui peut être différent de celui qu’a eu le RH

 

Des besoins et des attentes similaires.

Afin de s’assurer que le matching est bien là et qu’il s’inscrit sur le long terme, le RH doit s’assurer que les besoins et attentes du candidat quant au poste, sont identiques à ceux de l’entreprise. Il est donc important d’être honnête pour les deux parties et de jouer carte sur table, sans bluff, ni faux semblants.
Le but est d’éviter que le recrutement ne vire à « l’erreur de casting » !
Un recrutement raté est un échec aussi bien pour l’entreprise que pour le candidat et les conséquences peuvent être multiples.

Quoi qu’il en soit, s’il y a bien un élément à ne pas oublier de prendre en compte c’est que chaque profil est différent. Cela permet de faire en sorte que les perspectives d’évolutions soient différentes pour les deux parties. Pour les entreprises, lorsque la personnalité d’un candidat est atypique, c’est un atout différenciant, qui insuffle un nouveau dynamisme à une équipe.

 

Le recrutement a-t-il un impact sur votre culture d’entreprise ?

La culture d’entreprise se fonde sur plusieurs éléments déterminants et spécifiques à chaque organisation.

L’histoire, les valeurs et les pratiques professionnelles contribuent à créer cette culture d’entreprise qui devient dès lors une sorte de base à l’identité de cette dernière, véritable élément différenciant, notamment face à la concurrence.
Chacun des éléments qui compose la culture d’entreprise se doit d’être connu mais surtout partagé par l’ensemble des employés.
Essentielle, la culture d’entreprise n’en est pas moins fragile : chaque collaborateur composant l’organisation est un des ambassadeurs de l’entreprise, il se doit donc de partager et transmettre la culture propre à celle-ci.
Lors d’un recrutement, le RH à un rôle capital vis-à-vis de cette culture. Il a pour objectif de vérifier que chaque potentiel futur collaborateur connaisse l’histoire de l’entreprise et en partage ses valeurs. Le candidat ne doit pas avoir de mal à prendre connaissance et à s’adapter à cette culture d’entreprise qui, par la force des choses, naturellement est profondément ancrée dans l’entreprise.va

Un recrutement, pour une entreprise, au-delà d’une simple nécessité est un véritable investissement ! S’il est réussi, il profitera à l’ensemble de l’entreprise puisqu’il permettra d’augmenter les performances, la croissance et la rentabilité de l’organisation tout en améliorant la qualité du travail et en faisant diminuer le stress généré.

Un recrutement peut donc également avoir un impact sur la culture d’entreprise.

Culture d'entreprise - Impact sur le recrutement ?
Le recrutement a-t-il un impact sur votre culture d’entreprise ?

Dans une société en constante évolution, où les bouleversements sont nombreux la constance et la stabilité sont essentielles au bon développement des entreprises. Il est donc important que les organisations recrutent des personnes qui au-delà des compétences, ont une connaissance de la culture et des valeurs communes à l’entreprise. Cet élément influence l’intégration et l’épanouissement du nouveau collaborateur. Pour l’entreprise, il est important que cette étape d’intégration se passe le mieux possible. Un collaborateur heureux et épanoui est un porte-parole de l’image et des valeurs de l’organisation mais pas seulement. Un employé qui prospère et qui trouve sa place dans l’organisation devient un atout déterminant pour cette dernière : il est important d’avoir des collaborateurs investis, sur lesquels on pourra compter dans quelques années.

Il est donc important que le matching entre un candidat et la culture d’une entreprise s’opère. L’objectif est que les deux parties aient des perspectives d’évolutions individuelles en accord avec leurs principes et volontés. Pour l’épanouissement et le bien-être, aussi bien du candidat que de l’entreprise, la réussite du recrutement et la concordance des valeurs est primordiale.
Nul doute donc que le recrutement a un réel un impact sur votre culture d’entreprise !

Misez sur le potentiel humain avec les Soft Skills !

Valorisées durant de longues années les Hard Skills sont aujourd’hui moins observées par les recruteurs qui s’intéressent de plus en plus aux Soft Skills.
Mais de quoi parle-t-on précisément ?

Par Hard Skills, on entend les compétences techniques mesurables, autrement dit les compétences obtenues lors de formations ou d’expériences professionnelles.
A l’inverse, les Soft Skills concernent les qualités humaines, propres à l’intelligence émotionnelle des candidats comme l’empathie, l’écoute ou encore la créativité.
Pendant longtemps on a valorisé et recherché les compétences techniques, au détriment des qualités humaines.
Aujourd’hui la tendance s’inverse, le savoir-être l’emporte sur le savoir-faire pour la bonne et simple raison que des compétences techniques mesurables et démontrables peuvent s’acquérir, les qualités en tant que personne en revanche, elles, sont là … ou pas.

Le potentiel humain un véritable atout différenciant ?

Lors d’un recrutement on va de plus en plus chercher à repérer les Soft Skills afin de savoir si les qualités humaines sont en corrélation parfaite avec l’entreprise et les équipes.
La personne qui est face à vous sait-elle faire preuve d’empathie ? Comment gère-t-elle le stress ? Sait-elle être à l’écoute et faire preuve de pédagogie ? L’adaptabilité, la curiosité, la créativité est-ce des caractéristiques qui lui parlent ou pas du tout ?
Toutes ces particularités, propres à chacun peuvent être un véritable atout différenciant lors d’un recrutement.
Les Soft Skills c’est également un potentiel humain dont on n’a pas forcément pleinement conscience. Certaines qualités humaines ne sont pas forcément évidentes à cerner et la personne qui est face à vous aujourd’hui n’a peut-être elle-même pas encore réalisé qu’elle les possédait, tout simplement parce qu’elle n’a pas encore eu l’occasion de les confronter à la réalité d’un poste en entreprise. Mais même si elles ne sont pas évidentes à cerner elles sont là alors il est important de poser les bonnes questions afin que le candidat se questionne et plonge dans son vécu personnel pour en ressortir le meilleur de ces qualités humaines. Qui sait, peut-être que certaines de ces qualités ressortiront et “exploseront” lors de missions en équipe autour de thématiques collaboratives ou pendant un pic de stress inhabituel…

Les Soft Skills sont devenues essentielles en entreprise

Dans le cadre des interactions sociales, du travail en équipe mais également pour le développement de la performance et de la compétitivité, les Soft Skills sont apparues aux yeux des entreprises comme une véritable plus-value.
De facto, les questions lors d’un recrutement doivent volontairement être orientées afin d’évaluer les qualités humaines. Le but est d’établir si celles-ci correspondent aux profils que vous recherchez pour ces missions.

On peut donc se poser la question, comment analyser objectivement la personnalité d’un candidat et ses Soft Skills lors d’un entretien ?

Dans une démarche de valorisation des Soft Skills la vidéo apparaît alors comme une solution RH efficace et pertinente afin d’optimiser son processus de recrutement et d’aller au-delà du CV pour découvrir la personnalité des candidats. Grâce à des questions simples et orientées, les recruteurs sont en capacité de comprendre, en quelques minutes les motivations et traits de personnalité des candidats qu’ils ont invités sur la plateforme Visiotalent.

Infographie: Opération de Speed Recruiting avec Neoma Business School

Depuis maintenant plus de deux ans, nous collaborons avec Neoma Business School et effectuons ponctuellement des opérations de speed recruiting auprès des étudiants.

Au travers d’une infographie, nous vous proposons de revenir sur la troisième opération de speed recruiting que nous avons organisée avec Neoma Business School.

Cette opération inédite a constitué un très bel exercice pour les étudiants qui se sont essayés à l’entretien vidéo. Après avoir été briefés lors d’une présentation en amphithéâtre, les étudiants de dernière année des différentes spécialisations ont chacun eu une semaine pour effectuer leur vidéo.

Afin de rendre cet exercice le plus formateur possible, de nombreux professionnels du recrutement ont visionné les entretiens vidéos des étudiants afin de leur attribuer une note objective tout en leur signifiant les points positifs et les axes d’améliorations individuellement

Un exercice riche donc, que nous vous proposons de découvrir ici grâce à cette infographie qui comprend notamment des retours d’expérience d’étudiants et de professionnels du recrutement.

Visiotalent Success Story - Opération Speed Recruiting Neoma Business School

 

Nous tenions à remercier tous les professionnels du recrutement qui ont pris part à cette opération de speed recruiting !

Nous remercions également Neoma Business School et les étudiants pour leur investissement.