Réussir son recrutement étape par étape | Numéro 2 : Les erreurs à éviter lors de la pré-qualification !

#2 Les erreurs à ne pas commettre lors de la pré-qualification !

La pré-qualification des candidats est une phase du processus de recrutement qui vous permet de gagner un temps précieux. Que ce soit de façon classique par le biais d’un appel téléphonique ou de façon innovante avec un entretien vidéo différé, la pré-qualification est déterminante pour la suite du processus.

Quels sont les faux pas à éviter ?

  • Ne pas prévenir les candidats de votre appel.

La pré-qualification est un moment de stress pour le candidat. Contacter un candidat, sans l’avoir informé au préalable qu’il s’agissait d’un entretien de pré-qualification peut faire accroître ce stress.  Vous risqueriez de le contacter à un mauvais moment, où il n’est pas complètement concentré sur la discussion. Surtout, il n’aura très probablement pas eu le temps de se préparer ce qui risque d’augmenter considérablement son taux de stress ou pire, de le faire paniquer. En définitive, le candidat aura une mauvaise image de votre processus de recrutement et ne gardera pas un bon souvenir de cette prise de contact.

  • Choisir des horaires… impossibles !

Vous ne connaissez peut-être pas la situation professionnelle du candidat. Celui-ci peut être en poste dans une entreprise, le contacter aux horaires de bureau risque d’être problématique pour lui et il ne sera pas à l’aise. Il vous faut donc faire preuve d’adaptabilité et le contacter à des horaires plus « souples » comme à la pause déjeuner ou en fin de journée.

  • Confondre pré-qualification et entretien physique. 

La pré-qualification téléphonique ou vidéo et l’entretien physique sont deux choses très différentes ! Pré-qualifier un candidat vous permet de lui poser des questions afin de mieux comprendre ses motivations pour le poste à pourvoir ainsi que sa personnalité. C’est une étape du recrutement qui vous permet de vérifier que le profil du candidat, en tant qu’individu, correspond à l’entreprise, ses valeurs et sa culture. Centrez cette phase du processus de recrutement sur les soft skills ! Vous aurez tout le temps en entretien physique pour vous intéresser au CV de votre candidat, à son parcours, ses expériences et compétences.

  • Oublier que le recrutement est aussi une affaire de séduction. 

Donner envie, faire aimer, en recrutement c’est essentiel ! Le candidat connaît peut-être votre entreprise uniquement grâce à l’offre d’emploi que vous avez émise. Il est important que vous continuiez à susciter son intérêt en lui apportant des éclaircissements sur les missions du poste et l’entreprise ! Cette prise de contact est décisive pour le candidat, elle déterminera s’il a envie de continuer à s’investir pleinement pour tenter de décrocher le poste, il vous faut donc rendre les missions attractives – sans en faire trop et manquer de franchise. Le recrutement, les ressources humaines c’est aussi valoriser l’humain, le contact et un certain relationnel ! Ne soyez donc pas froid et austère, n’hésitez pas à faire preuve de convivialité !

Réussir la pré-qualification : nos conseils !

Concrètement, pour réussir l’étape de pré-qualification évitez de vous centrer sur les Hard Skills et intéressez-vous aux Soft Skills. Cette étape décisive pour le candidat mais aussi pour vous doit être un moment où l’échange est possible ! Vous aurez tout le temps qu’il vous faut en entretien physique pour questionner le candidat sur ses compétences techniques. Privilégiez les questions ouvertes, intéressez-vous à sa personnalité et ses motivations et ne posez pas trop de questions non plus. Dans le cas contraire, vous risqueriez de passer pour intrusif et d’amener à une fuite des talents dès cette phase du processus de recrutement !

Et si à la fin de la pré-qualification vous questionniez le candidat sur son ressenti suite à cette phase du recrutement ?

Avoir un retour de son expérience est un très bon moyen pour vous de mieux comprendre ce qui plaît et plaît moins. Vous évaluez et écoutez vos candidats et la meilleure façon pour vous de savoir, à cette étape ce qui va donner encore plus envie aux talents de continuer et de tout faire pour avoir le poste à pourvoir ! Parce que l’entretien téléphonique ou vidéo doit vraiment être l’occasion pour le candidat de vous prouver sa valeur, en tant que futur employé mais aussi en tant que personne. Allez au-delà des compétences en lui posant des questions pertinentes qui ne concernent pas que son CV, ses compétences et son savoir-faire ! Le savoir être, la personnalité sont essentiels et la pré-qualification est le moment idéal pour s’y intéresser : vous aurez tout le temps de vous attarder sur leur CV et leurs expériences lors de l’entretien physique.

Visiotalent - Réussir son recrutement - La pré-qualification : l'entretien vidéo différé

Certains outils, comme l’entretien vidéo différé peuvent vous aider à faire en sorte que cette phase du recrutement soit une réelle expérience, pour vous comme pour le candidat. Avec les solutions d’entretien vidéo différé, vous paramétrez quelques questions et invitez le candidat à y répondre, quand il le souhaite, en vidéo. Celui-ci est prévenu par mail et/ou sms que vous l’avez invité à la première étape du processus de recrutement : la pré-qualification par le biais d’un entretien vidéo différé. Il dispose alors de plusieurs jours pour répondre à vos questions, en vidéo, il peut alors s’organiser comme bon lui semble pour faire son pré-entretien ! Vous gagnez un temps considérable, une vidéo ne durant que 4 à 5 minutes maximum et proposez une façon innovante et digitale de pré-qualification à vos candidats.

Infographie | Les 4 atouts de l’entretien vidéo

Recruteurs ou candidats, vous entendez de plus en plus parler de l’implémentation de l’entretien vidéo au sein des processus de recrutement. Pourtant, cette solution RH qui a vocation à disrupter les processus de recrutement est un concept encore assez flou pour vous.
Ici, nous faisons écho à un de nos précédents articles, publié il y a déjà plusieurs mois. Nous le sortons du placard et plus encore. Les sujets traités à l’époque sont encore d’actualité, alors pourquoi s’en priver 😉

L’entretien vidéo, une solution digitale innovante.

Chez Visiotalent, l’entretien vidéo est la première solution que nous avons développée. Ainsi, notre plateforme en SaaS s’est initialement développée autour d’une idée : optimiser les processus de recrutement, pour les recruteurs et donner les moyens aux candidats de mettre en avant leur candidature tout en  montrant leur personnalité ; leur donner la parole, au-delà du simple CV.
L’entretien vidéo répond aux besoins des deux parties et apparaît alors comme une solution digitale, innovante qui saura « casser les codes » parfois inadaptés, du recrutement traditionnel.

4 atouts de l’entretien vidéo.

L’entretien vidéo peut amener de nombreux avantages aux recruteurs comme aux candidats. Au travers de cette infographie nous avons souhaité mettre en avant les 4 atouts de l’entretien vidéo. Rien ne sert ici de faire de long discours alors on vous laisse prendre connaissance de tout ceci :

Infographie - Les 4 atouts de l'entretien vidéo - Visiotalent
Infographie – Les 4 atouts de l’entretien vidéo – Visiotalent

Pour les recruteurs, ces 4 atouts de l’entretien vidéo sont considérables et permettent d’optimiser efficacement les processus de recrutement.