Les Digital Natives bousculent le fonctionnement des entreprises !

Ils sont nés entre le début des années 1980 et le milieu des années 1990. Ils ont entre 18 et 35 ans et arrivent, depuis quelques années, sur le marché de l’emploi.

Les Digital Natives sont nés en même temps qu’Internet et les Réseaux Sociaux qu’ils maîtrisent mieux que leurs aînés.

Génération 3.0, ils bousculent de plus en plus le fonctionnement des entreprises et leur façon de recruter. Zoom sur cette génération hyper connectée et disruptante !

Les Digital Natives mènent l’enquête sur les réseaux !

Visiotalent - Les Digital Natives bousculent le fonctionnement des entreprises - Norman fait des vidéos

Les Digital Natives sont très présents sur les réseaux sociaux et n’hésitent pas à suivre et googliser les entreprises qui les intéressent. Il est donc important, en tant qu’entreprise employeur, de faire attention à sa présence sur les réseaux et à son e-réputation. Comment est-ce qu’on parle de vous sur les différents médias digitaux ? Est-ce positif ? Si non, comment répondez-vous à ces commentaires ou remarques négatives ? Il est important de ne pas rester passif et de connaître la façon dont on parle de vous pour réagir et « désamorcer » tout ceci.

Les Digital Natives donnent beaucoup d’importance au réseau, à ce que disent les personnes anciennement ou actuellement en poste dans l’entreprise dans laquelle ils postulent. Ils se méfient des discours corporates qu’ils associent aisément à une stratégie de marketing, d’autant plus si le discours semble fabriqué de toute pièce et en incohérence avec ce que l’on dit de vous.
En conséquence, ils se fient plus aux discours des employés qui, par continuité peuvent être de véritables ambassadeurs de votre entreprise, de votre marque employeur.

Vous n’êtes donc plus pleinement maître de la façon dont vous communiquez en tant qu’entreprise qui recrute et emploie. Votre meilleur allié sera à n’en pas douter la transparence !

Jouez carte sur table pour attirer les Digital Natives !

Visiotalent - Les Digital Natives bousculent le fonctionnement des entreprises

Jouez franc jeu et n’essayez pas de dissimuler ou de tromper les candidats. Vous devez avoir pleine conscience du statut dont vous bénéficiez en tant qu’entreprise employeur. Insistez sur les avantages qu’il y a à vous rejoindre et soyez attractif mais ne faites pas de promesse que vous ne pourrez pas tenir. Parce qu’ils vont vous googliser et n’hésiteront pas à interroger leur vaste réseau, les Digital Natives sauront se donner les moyens de découvrir la vérité sur votre politique RH et managériale. Surtout, les Digital Natives n’ont pas froid aux yeux et n’hésiteront pas à partir s’ils ont l’impression d’avoir été bernés et que les promesses et avantages mis en avant ne sont en réalité pas fondés.

Il est donc essentiel pour vous en tant qu’entreprise de jouer carte sur table. Après tout, vous n’aurez rien à perdre à faire preuve de transparence, au contraire : un échec de recrutement est toujours difficile.

L’attractivité et l’innovation pour séduire les Digital Natives !

Visiotalent - Les Digital Natives bousculent le fonctionnement des entreprises - Robot Pepper

Une entreprise est aujourd’hui plus que jamais une marque. Elle doit donc soigner son image. Cela passe, comme on l’a vu par l’e-réputation et la transparence mais aussi par l’attractivité et l’innovation.
Contrairement aux générations précédentes, les Digital Natives n’ont pas peur de tourner les talons et de claquer la porte sans préambule ! Les carrières de plusieurs années, ne sont à ce jour, pas la priorité de cette génération qui a besoin de faire partie d’un projet. Les Digital Natives ont besoin de prendre part à une aventure et d’avoir une réelle utilité ! L’ennui ? très peu pour eux ! Se cantonner à une seule mission ? si on peut éviter… ils préfèrent ! Parce que justement, ils peuvent s’ennuyer rapidement et ont besoin d’être challengés !

Pour séduire les Digital Natives, n’ayez pas peur d’innover en bouleversant progressivement, le fonctionnement de votre entreprise !
La reconnaissance et les feedbacks réguliers seront également nécessaires pour fidéliser ces Digital Natives.

Après tout, ils sont cette nouvelle génération pleine de promesse qui d’ores et déjà contribuent à créer le monde de demain ! Il est donc normal qu’ils bousculent déjà le fonctionnement des entreprises.

Et si le langage corporel numérique pouvait être utile aux RH ?

L’importance du langage corporel lors d’un entretien d’embauche n’est un secret pour personne.
De nombreux articles dédiés à ce sujet traitent de son importance ou tentent de conseiller les candidats.

Mais connaissez-vous le langage corporel numérique ?

Tout comme le langage corporel “classique” il représente une source d’indices précieux pour quiconque s’y intéresse.

Zoom sur le langage corporel numérique, fruit de la digitalisation de notre société.

Les pratiques commerciales, ont ces dernières années, fortement évolué. C’est un fait, le client est de plus en plus informé. Il cherche, interroge, surveille : les moteurs de recherche – essentiellement Google ; et les réseaux sociaux sont ses outils de prédilection avant d’effectuer un achat.
Les entreprises, les marques et de facto, les commerciaux ont donc dû s’adapter. Bref, le client est plus que jamais roi et les pratiques commerciales se sont mises à s’aider d’outils pour mesurer les actions de ce nouveau client ultra connecté.
Apparaît alors le langage corporel numérique ou digital body langage …

Par langage corporel numérique on entend toutes les actions effectuées par l’internaute, sur le web, lors de sa recherche sur un produit ou un service. Chacune de ces recherches est en réalité une précieuse source d’informations sur le comportement, les envies et besoins de cet internaute, potentiel client. Pour que les actions de cet internaute deviennent une source d’informations, il faut pouvoir l’identifier, la regrouper et la comprendre.
L’objectif pour le commercial étant de créer des Buyer Persona.

Comment le langage corporel numérique peut-il être utilisé par les ressources humaines ?

Visiotalent-Le-langage-corporel-numérique-et-les-RH

Nous partons là d’une idée simple : un candidat, quel qu’il soit, peut être un client et/ou un futur collaborateur pour les entreprises. De facto, celles-ci prennent alors le statut de marques qui ciblent les candidats et doit valoriser son image. La marque employeur est là.

Alors le concept de Digital Body Langage qui analyse le comportement des internautes est-il transposable aux ressources humaines ?

Tout laisse à penser que les recruteurs pourraient apprendre beaucoup du langage corporel numérique.
En effet, les recruteurs pourraient avoir une nouvelle source d’informations sur les motivations du candidat, son taux d’intérêt pour l’entreprise, le poste ou les missions, la motivation qu’a celui-ci à rejoindre la société. Plus encore, à un stade moins avancé du processus de recrutement, on peut imaginer qu’il pourrait en apprendre plus sur le parcours du candidat. Pourquoi n’est-il pas allé plus loin que l’offre d’emploi ? Pourquoi avait-il commencé à envoyer sa candidature pour finalement ne jamais le faire ?

Cela peut sembler assez utopique comme démarche mais n’y-a-t-il pas meilleure époque que la nôtre pour hypothétiser ainsi ?

Pour comprendre le langage corporel numérique il faut avant tout savoir quoi chercher mais aussi où le chercher.

Pour cela il est nécessaire de se mettre à la place du candidat. L’intérêt est alors de déterminer les axes et canaux à privilégier dans notre recherche.

Alors pourquoi ces pratiques commerciales ne seraient elles pas transposables aux RH ? Si nous changeons les paramètres de recherches pour en établir de nouveaux, propres aux ressources humaines, le langage corporel numérique pourrait-il permettre aux recruteurs d’optimiser leur processus ?
Nous aimons à penser que oui, puisque cela lui permettrait de comprendre peut être plus ou mieux les actions du candidat, son parcours et son expérience.